5 déc. 2016

Ecrire à partir d'une écoute musicale

     Dans un majestueux palais, une frêle princesse, mon adorable sœur, régnait sur le royaume. Elle était un mystère à elle toute seule, malgré son jeune âge elle avait une grâce et une attitude royales. Mais un jour elle sombra dans un gouffre profond, plongeant dans les ténèbres. Je cherche ma petite sœur, si pure autrefois, elle s'est perdue dans le labyrinthe sinueux de ses pensées. Maintenant je suis seule dans ce sombre palais glacial. On me dit maléfique, que mes pensées sont pleines de folie. Cette ambiance macabre me rend mélancolique. J'attends dans ce palais ennuyeux le moment où je me réveille de ce cauchemar sans fin.

Elanor Filoque, 4e DE GOUGES


     La veille, une bataille avait eu lieu. Dans la lumière de l'aube, le champ de bataille désert prenait des proportions macabres. Juste à côté, la mer léchait le rivage. Les vagues glaciales semblaient atteindre le ciel et, au loin, un bateau tentait vainement de ne pas couler. Le dragon noir survolait les lieux. Il regarda le bateau et, d'un signe, il le fit disparaître. Aucun bruit. Tout était calme. Même si on était en automne, l'air était hivernal : il n'y avait plus de saison. Sous les ailes du dragon noir, parmi les cadavres de dragon se trouvait celui d'une princesse en robe verte. Le massacre avait eu lieu près d'une fête. Des violons cassés en témoignaient. Au moment où la dispute qui déclencha la guerre éclata, l'orchestre allait crescendo. Le bal allait de bon train et la danse en cours avait été interrompue par une gerbe de feu. Le dragon de couleur sombre avait permis à son camp de gagner grâce à son étonnante maîtrise des ténèbres.
Perrine Llopez, 4e DE GOUGES

Aucun commentaire: